Le Portrait de Madame Girardin par Gromaire

Cher amis,

Pour cette nouvelle “minute” promenons-nous au jardin des Tuileries en compagnie de Mesdames Girardin et Gromaire…

Françoise et Florence Chibret-Plaussu

 

Une minute avec Marcel Gromaire et Maurice Girardin

Cette toile historique peinte par Marcel Gromaire en 1934 rend hommage à son plus fidèle mécène, le docteur Maurice Girardin en représentant la femme du collectionneur qui joue avec sa chienne Froufrou. Elle est accompagnée de la première épouse de Marcel Gromaire surnommée Nounoutte ici représentée en robe rouge.

Cette toile est volontairement très complète dans un coté monumental : la scène se situe au jardin des Tuileries, avec en fond l’obélisque de la place de la Concorde et l’un des chevaux de Marly.

Sur la gauche du tableau, on peut apercevoir un garde-champêtre avec ses médailles qui surveille les enfants : de profil, un petit garçon blond, François Gromaire fils de l’artiste, joue au ballon avec un des enfants de Madame Girardin.

Cette toile qui provient de la collection de Maurice Girardin est à découvrir actuellement à la galerie.

 

Mais qui était ce Docteur Maurice Girardin ?

Rien ne le destinait à l’art. Il sera chirurgien-dentiste. Homme de forte personnalité, hors du commun ; il deviendra un collectionneur hors pair.

En 1916, à 32 ans, il achète à tempérament son premier tableau : une huile de Signac à la galerie Druet puis un Marquet (représentant 10 fois son budget d’acquisition) et commence sa collection de Rouault. Il achète également chez Vollard : Bonnard, Derain, Matisse, Vlaminck ainsi que les artistes nabis chez Bernheim sur les conseils de Félix Fénéon.

A partir de 1920, il acquière Braque, Picasso, Modigliani, Pascin, Soutine, Chagall, Matisse et Buffet dans les années 50.

Il rencontre Marcel Gromaire en 1920 pour qui il a un véritable coup de foudre. Maurice Girardin devient le soutien et le mécène exclusif de Gromaire et une amitié durable s’installe entre eux. Gromaire sera l’artiste le plus représenté dans la collection du Docteur avec notamment La Guerre, tableau icone de l’artiste.

En 1920 le Docteur Girardin crée la galerie La Licorne qui présente une exposition annuelle de Gromaire et achètera l’ensemble de ses huiles jusqu’en 1930.

Cette collection se place sous le signe de la passion, de la rigueur, de l’amitié et de la générosité. Le docteur Maurice Girardin fera ainsi don à la fin de sa vie de 350 œuvres au Musée d’Art Moderne de Paris.

Nous vous encourageons à découvrir tous ces artistes qui ont marqué la 1er partie du XXème siècle et qui constitue aujourd’hui la base de la collection permanente du Musée d’Art Moderne de Paris.

 

Marcel Gromaire
“Portrait de Madame Girardin”

Marcel Gromaire, Portrait de Madame Girardin, Huile sur toile
Marcel Gromaire
Portrait de Madame Girardin
1934
Huile sur toile
97 x 130 cm
Signée et datée en bas à droite

 

Provenance

– Galerie Henriette Gomes, Paris
– Collection Docteur Maurice Girardin, Paris
– Collection privée, France

Expositions

– « Salon d’Automne », Grand-Palais, Paris, 1934, n°672
– Exposition Internationale d’Art Moderne, Burxelles, 1935, n°609
– « Portraits français », Galerie Charpentier, Paris, 1945
– « Marcel Gromaire. L’élégance de la force », musée Eugène-Boudin, Honfleur, septembre – novembre 2019 ; musée Paul-Valéry, Sète, décembre 2019 – février 2020 ; La Piscine – musée d’Art et d’Industrie André-Diligent, Roubaix, mars – mai 2020, n°82, p.202

Bibliographie

– François Gromaire, Françoise Chibret-Plaussu, Marcel Gromaire, La vie et l’œuvre, catalogue raisonné des peintures, éd. La Bibliothèque des Arts, Paris, 1993, p.164, n° 400.

 

Prix sur demande. Contactez-nous.

Voir d’autres œuvres de Marcel Gromaire disponibles à la galerie