Une minute avec Signac et ses Ports de France

Chers Amis,

Voici une nouvelle “minute” avec Paul Signac qui s’intéresse à son incroyable périple artistique de trois ans pour peindre les ports de France.

Dans cette extraordinaire série d’aquarelles, découvrez avec nous “Paimpol” et “Lomalo”.

Françoise et Florence Chibret-Plaussu

 

Paul Signac : “Les Ports de France”

 

Nous poursuivons cette semaine notre minute avec Paul Signac et la série des “Ports de France” qui constitue une suite exceptionnelle d’aquarelles.

 

Rappelons la passion de Signac pour les bateaux.

Excellent marin, ce yachtman aguerri voyageant de la Bretagne à Istanbul en passant par la Méditerranée, fut propriétaire de près de 32 voiliers dont certains portèrent des noms illustres tel que  “L’Olympia” avec lequel il débarqua à Saint-Tropez en 1892 ou “Manet – Zola – Wagner”, trois artistes révolutionnaires de leur temps .

 

Les deux aquarelles que nous vous présentons font partie de la série des « Ports de France », projet auquel Signac songeait déjà en lisant les « Mémoires d’un touriste » de Stendhal.

Il en fait part dès 1925 à Felix Fénéon, le découvreur des néo-impressionnistes et grand défenseur de Signac.

Puis en 1928 Signac propose son projet à son ami et mécène Gaston Lévy. Il lui écrit :

« Depuis longtemps je rêve de faire une suite importante d’aquarelles sur les Ports de France. J’ai relevé  quarante ports de la Manche, quarante ports de l’océan ; vingt ports de la Méditerranée. En tout une centaine ».

Gaston Levy, co-créateur des magasins Monoprix est par ailleurs passionné d’art et grand collectionneur, il accepte et assure les conditions matérielles de ce projet monumental.

Dans l’esprit de Joseph Vernet et ses vues des ports de France, commandées par Louis XV, Signac si exalté par l’aventure va appeler son mécène « Mon Roi »!

Le voila parti de 1929 à 1931 de port en port, incroyable périple accompli en famille.

 

C’est de ce périple que proviennent les deux aquarelles de Bretagne que nous vous présentons : l’une représentant Lomalo et l’autre Paimpol.

Sur la base d’un léger crayonné les touches d’aquarelle virevoltent et l’on ressent le plaisir évident de l’artiste.

Deux goélettes au quai à Paimpol , aux lignes élégantes armées pour la pêche en Islande.

De la vivacité des couleurs et de cette grande économie de moyens émane une impression de joyeuse fraîcheur. Ce maître de l’aquarelle traduit comme personne l’univers changeant de l’eau, de la lumière, des reflets et du vent.

Témoin de son temps sans le savoir, il nous montre des ports dont certains seront détruits pendant la guerre.

L’oeuvre si personnelle de Signac aquarelliste reste unique dans l’art du XXème siècle.

Toutes nos aquarelles sont à découvrir à la galerie.

 

Paul Signac (1863-1935)
Lomalo, 2 juin 1929

Paul Signac, Lomalo, Aquarelle
2 juin 1929
Aquarelle sur papier
29 x 44,7 cm
Cachet de la signature en bas à droite
Datée et située en bas à gauche
Provenance
– Famille de l’artiste

Attestation de Madame Marina Ferretti, spécialiste de l’œuvre de Paul Signac, co-auteur du catalogue raisonné, responsable des Archives Signac.

 

Paul Signac (1863-1935)
Paimpol, 1930

Paul SIGNAC, Paimpol, Aquarelle
Paul Signac
Paimpol
1930
Aquarelle sur papier
30 x 45 cm
Cachet de la signature en bas à droite
Datée et annotée en bas à droite
Provenance
– Famille de l’artiste, Paris

Attestation de Madame Marina Ferretti, spécialiste de l’œuvre de Paul Signac, co-auteur du catalogue raisonné, responsable des Archives Signac.

 

Découvrez  “Venise les voiles devant la Salute”
dans l’article “Une minute avec Paul Signac”

 

Prix sur demande. Nous contacter.
En savoir plus sur Paul Signac & voir d’autres œuvres disponibles à la vente