Une minute avec Alexander Calder

Chers Amis,

Nous poursuivons aujourd’hui notre série avec Alexander Calder, autour d’une gouache peinte en 1953.

Découvrez-là avec nous !

Françoise et Florence Chibret-Plaussu

 

Une minute avec Alexander Calder

 

Né aux Etats-Unis en 1898, Alexander Calder vient à Paris en 1926 et fait parti du groupe Abstraction-Création pour la promotion de l’art non-figuratif avec notamment Delaunay, Arp, Hélion

Sa rencontre avec Mondrian en 1930, sera capitale : fasciné par l’abstraction, il y ajoute le mouvement à ses oeuvres et construit dès 1931 des sculptures animées, que Marcel Duchamp baptisera « mobiles ».

Il est ainsi le premier à mettre le mouvement dans la sculpture et à se détacher de la tradition académique, bien avant l’expressionnisme abstrait américain.

Pendant l’été 1953, date de notre gouache, Calder s’installe en famille, à coté d’Aix en Provence.

Il va développer une véritable passion pour les gouaches.

Œuvres d’art à part entière, ces gouaches s’inscrivent dans la continuité de son travail de sculpteur, dont elles partagent le langage minimaliste et joyeusement coloré.

Calder atteint ici une nouvelle modernité avec joie de vivre, fraicheur, simplicité et grande liberté.

Avec l’utilisation de couleurs primaires, certains thèmes reviennent régulièrement : le cosmos avec le soleil, la lune et les étoiles.

Le soleil, que vous retrouvez dans notre gouache est à rapprocher du mobile « Happy family » que l’artiste réalisera en 1955.

C’est un language nouveau, plus immédiat et plus direct, en rupture avec la tradition européenne, emprunte de la modernité américaine.

Une oeuvre à découvrir sur les cimaises de la galerie.

 

Alexander Calder
“Composition”, 1953

Alexander Calder, Composition, 1953, Gouache et encre sur papier, 73 x 106,5 cm
Alexander Calder
Composition
1953
Gouache et encre sur papier
73 x 106,5 cm

 

Provenance

– Pace Gallery, New York, 1986
– Gerhard Wurzer Gallery, Houston, Texas, 1986
– Collection Ivan Bowen II, Wayzata, Minnesota
– Galeria Elvira Gonzalez, Madrid

Expositions

– « Alexander Calder : Mobiles and Gouaches », Barbara Krakow Gallery, Boston, 1985
– « The Space of Dreams », Galeria Mayoral, Barcelone, 2017, p.86

Cette œuvre est enregistrée dans les archives de la Alexander and Louisa Calder Foundation sous le n° A02764.

Œuvre préparatoire pour le mobile « Happy family » 1955
Œuvre préparatoire pour le mobile « Happy family » 1955

 

Prix sur demande. Nous contacter.

En savoir plus sur Alexander Calder